Gaiking : genèse d’un projet.

Jules Urbach est un ingénieur américain qui a réalisé l’un des tout premiers jeux sur CD-Rom, Hell Cab, à l’aide de Macromedia Director alors qu’il n’a que 18 ans. En 1998, il fonde la société 3D Groove, qui propose une extension permettant à Director d’afficher de la 3D. C’est à cette époque que je le rencontre, étant moi-même développeur sur Director, et que nous nous lions d’amitié. Il m’apprend qu’il a passé son enfance en France jusqu’à l’âge de 9 ans, mais il est resté suffisamment longtemps pour être touché sévèrement par le virus de la japanime : Goldorak, Albator, Capitaine Flam… Il rêve de faire un jeu basé sur le robot géant.

Je le tiens régulièrement informé des nouveautés qui continuent d’arriver en France au sujet des héros de notre enfance, et naturellement de l’affaire des DVD contrefaits. Il poursuit son petit bonhomme de chemin en mettant au point un moteur 3D temps réel révolutionnaire, Otoy, qui lui ouvrira les portes d’Hollywood : l’industrie du cinéma s’avère très intéressée.

C’est dans ce contexte qu’il fait par la suite l’acquisition de la société LightStage, qui détient un procédé de motion capture révolutionnaire. Celui-ci lui vaudra d’ailleurs un oscar pour les effets des films l’Etrange histoire de Benjamin Button et Avatar. Jules n’oublie pas ses rêves, et, fort de prestigieux contacts à Hollywood tout prêts à lui prêter main forte, décide de se lancer dans un film autour des héros de son enfance.

Reste l’épineuse question des droits. Etant donné mes contacts avec les avocats français de Toei Animation, et à l’occasion de son passage en France en septembre 2006, je lui propose d’organiser une rencontre au cabinet Bataillon & Associés afin qu’il leur expose son projet et qu’ils discutent d’un moyen d’obtenir les droits. Jules obtient ses entrées chez Toei Animation, mais la piste s’avérera stérile. Il finira par arriver à ses fins avec l’aide de Dark Horse Comics, et son projet commence modestement : il s’agit de réaliser un court métrage en 3D de 7 minutes pour Bandai, autour des robots de la série Chogokin (importée par Mattel dans le reste du monde).

Jules montre son projet aux réalisateurs David Fincher (Se7en, Fight Club, Zodiac…) et James Cameron, qui travaillent ensemble à un remake du film d’animation culte Métal Hurlant de 1981, basé sur la non moins culte revue de SF française du même nom. Ils sont tellement enthousiasmés qu’ils décident d’ajouter le projet de Jules à leur film.

Le projet a pris de l’ampleur, et s’est fait remarquer. Jules a fini par obtenir les droits pour faire un long métrage autour des licences Gaiking et Shogun Warriors. Ca ne vous rappelle rien? C’est le nom que la société Mattel a donné à une gamme de jouets à la fin des années 70. On y trouve pêle-mêle et parmi tant d’autres Daimos, Gaiking, Godzilla, Mazinger Z, Raydeen, et… Goldorak. Marvel Comics lancera une série de magazines sur la licence aux USA, qui verront des crossovers improbables entre robots japonais et super-héros américains.

Goldorakbox

Jules trouve un réalisateur : Matthew Gratzner. Il s’agira de son premier film, mais l’homme a un prestigieux curriculum vitae puisqu’il a réalisé les effets spéciaux de films tels que The Dark Knight, Iron Man, Superman Returns, ou encore Alien: Resurrection. Et son expérience ne sera pas de trop car ils comptent CONSTRUIRE LES ROBOTS A L’ECHELLE UN. Ils seront ensuite scannés en pleine résolution pour être animés par ordinateur, et serviront également pour des prises de vues réelles.

Lors de l’Anime Fair de Tokyo, Toei Animation révèle l’existence du projet, conjointement à un autre long métrage en images de synthèse, cette fois consacré à Albator. Elle y présente les premières images du projet, en fait le travail de pré-production, et non ce qu’on verra dans le film.

Le film est financé et annoncé, rien ne peut plus s’opposer à sa sortie, prévue en 2012, après bien des atermoiements. C’est une joie et un soulagement de pouvoir vous parler aujourd’hui de ce projet de longue haleine. Les autres robots seront révélés lors de la Comic-Con qui se tiendra du 22 au 25 juillet à San Diego. Mais mon petit doigt me dit que ça devrait vous plaire…

Et bien sûr, vous devriez trouver quelques infos croustillantes sur ce blog dans les mois à venir ;¬)

30 Responses to “Gaiking : genèse d’un projet.”

  1. Silevr Arm dit :

    O_O
    Waow, sa promet! Vivement les prochaines infos, mais sa s’annonce très bien!

  2. metille dit :

    OOH … ça risque d’être intéressant…
    il semble y avoir la disparition des costumes des héros (bon les américains avaient déjà fait disparaître les collants de Wolverine … ils n’aiment pas les couleurs…) mais pourquoi pas… un peu plus de réalisme peut pas faire de mal …
    et si les robots sont vraiment construits, j’espère qu’ils vont ensuite construire un parc à thème autour après 🙂
    sinon je suis preneur pour un doigt quand ils les démonteront 🙂
    je me réjouis d’avoir des infos…

  3. takumi24 dit :

    Punaise, le projet à l’air de donner quelque chose de bel et bien sérieux! Vite, la suite!! ( un peu les cliquetits de transformers,dans l’apparition du nom « gaiking » isn’t it?)
    O_O

  4. Guillaume dit :

    C’ est clair, le visuel déchire !!!
    En espérant la même chose pour notre goldo national !!!!

  5. totophman dit :

    Bon ben j’vais faire mon neuneu de service mais j’aimerais plus de précisions…Car au delà du fait que j’adore les films de SF et que je me réjouis donc toujours de ce genre de projets, que cela présage-t-il concrètement pour GOLDORAK ?
    A la recherche de plus de renseignements, je viens de lire par exemple sur le site otakia.com concernant ces projets : »Les plus optimistes aimeraient bien voir un robot proche Goldorak mais c’est peu probable. »
    Que pouvons nous espérer ? Y aurait-il en prévision un film pour chaque « shogun » ou un film regroupant tous ces robots ?

  6. Nonoche dit :

    Patience, les réponses viendront en leur temps ;¬p Ce que je peux dire, c’est que Jules est un fan inconditionnel de Goldorak, et que son but dès le départ était de faire un film sur le grand cornu… après vous en tirez les conclusions que vous voulez ;¬p

  7. Pierre Giner dit :

    Je ne veux pas jouer les rabats joie, mais les images ne montrent pas grand chose.
    Idem pour Space Pirate Captain Harlock. Tres joli graphiquement (Yutaka Minowa aux designs (Vampire Hunter D)), mais ce n est pas Harlock. Je ne parle pas en terme de designs, mais en terme d histoire, d ambiance et surtout Harlock est entoure d une armee de soldats en armure genre Heroes de la Galaxie, les Rozen Ritter, si je ne me trompe pas.
    Pour Gaiking, le pilote est devenu une femme et plus de Daikumaryu…
    Pour les autres robots je ne sais pas lesquels vont sortir mais il ne faut pas oublier que si Gaiking a ete choisi c est aussi parce que c est le seul robot non Go Nagai, (mais officieusement, c en est un quand meme), qui ait du succes. Les Ga-Keen, Ballatack et autres robots made in Toei sont moins connus et d ailleurs seront remis au gout du jour par le biais de l animation puisque 3 « Magical Girls » deviendront ces robots dans une serie (de goodies pour le moment).
    Mais si Go Nagai ne voit pas de probleme a ce que cela se fasse alors pourquoi pas, mais a mon avis il demandera surement a ce que Mazinger Z soit d abord adapte sous un format CG…
    Maintenant, les revelations de Toei au Tokyo Anime Fair n etaient pas nombreuses… malgre la presence de Jules Urbach sur leur stand d ailleurs.

    Et comme l a si bien dit Nonoche, les reponsews viendront en leur temps… et avec Goldorak, il faut avouer que le temps n a jamais manque ^^;

    Pierre

  8. totophman dit :

    Tu viens de me donner la banane pour la journée !!
    Merci Nonoche.

  9. Nonoche dit :

    @ Pierre : tu peux être sceptique, mais attends au moins de juger sur pièces pour te faire un avis ;¬)

    Il n’y a pas un seul américain à Hollywood qui soit plus passionné que Jules sur ce matériel. Il porte ce projet depuis des années (bien avant les transformers et consorts), il est d’une compétence rare, et a les meilleurs contacts qu’on puisse imaginer. Même s’il dispose de la meilleure technologie existante pour les effets spéciaux, il sait que la chose la plus importante c’est l’histoire.

    Donc si ça n’est pas la meilleure chance qu’on ait jamais eu d’avoir un putain de film qui arrache sa mère de l’espace qui tue, je ne sais pas ce que c’est. Le simple fait qu’ils construisent les robots en taille réelle en dit assez long, je trouve. Et je dis tout ça en parfaite objectivité.

    Quant aux autres robots, tu nous diras ce que tu en penses lorsqu’ils seront révélés à la Comic-con ;¬)

  10. High Dream dit :

    Il n’y a pas eu obtention de droit de la part de quiconque, le trailer Gaikin a ete realise a la demande de la societe Toei A, J.Urbach derriere le trailer etait la seule raison de sa presence au TAF .
    A aujourd’hui Grendizer/Goldorak ne fait pas parti d’un projet de film.

  11. Nonoche dit :

    Ça n’est pas un hasard si les autres robots ne seront annoncés qu’à la Comic-Con ;¬) D’autre part, en fonction du succès de Gaiking, une suite sous le titre de « Shogun Warriors » est prévue…

  12. totophman dit :

    Oulah, nouvelle polémique en vue ??!
    Bon, allez, confiance !
    Wait and see !

  13. Canapérak dit :

    Ce papier ne sentirait-il pas un peu le poisson (échelle 1, Fincher et Cameron etc.) ?
    Mais bon, « la réponse viendra en son temps… 😉

  14. Nonoche dit :

    J’ai hésité à le publier le premier avril, tellement en effet ça sent le poisson ;¬)

    Mais l’info est partout sur le web (voir par exemple ici ou encore ici), et pis on est pas le premier avril, en plus.

  15. Pierre Giner dit :

    Nonoche,
    Bien sur que vais attendre avant de me faire un avis final. Mon but n est pas de casser l ambiance…^^;
    Loin de moi l idee de polemiquer.
    J ai simplement parle d un point de vue faisabilite par rapport a des droits d auteur, la portee mediatique, loe budget, les sponsors, etc…
    Bien sur que l on peut etre fan et doue, mais parfois il y a des elements que l on ne peut pas maitriser. Crois moi, je suis bien place pour en parler, la « fanitude » ne peut souvent pas grand chose contre les droits d auteur et les sommes immenses engagees derriere des projets a grande echelle.
    Je pense que Shueisha en sait quelque chose aussi, par rapport a son magnifique film comique de DB Evolution. Souvent ce qui est ecrit sur le papier et le resultat final sont tres tres eloignes.
    L existence de ce blog en est la preuve indiscutable.
    Neanmoins, j avoue que je suis impatient d avoir un DA de robots japonais, que ce soient (tous) les Shogun Warriors, ou meme les Walkyries de Robotech.

    Pierre

  16. Nonoche dit :

    Je faisais part de la passion de Jules pour répondre à ton scepticisme sur le résultat final, pas sur les droits ;¬)

    Pour la question des droits, sachant que d’une part Toei Animation est partie prenante, et que de l’autre Jules s’est entouré de grands noms d’Hollywood, il n’y a pas de raison que ça se passe mal.

    J’ai connu Jules alors qu’il n’était « que » le développeur talentueux de jeux vidéos indépendants, et aujourd’hui il se retrouve à la tête d’un film hollywoodien, à force de travail et de conviction… je veux bien croire qu’il serait capable de changer l’orbite de la lune si l’envie lui en prenait.

    Quant au budget, il est déjà bouclé. La portée médiatique, ça ne devrait pas trop mal se passer, le projet a seulement été annoncé et a fait la couv d’Ain’t It Cool News parmi tant d’autres, alors qu’on est à deux ans de la sortie du film.

    Alors, oui, bien sûr qu’il y a plein d’éléments qu’on ne maîtrise pas, c’est particulièrement vrai sur une « grosse machine » comme un film hollywoodien. Mais encore une fois, je pense que c’est notre meilleure chance de voir quelque chose digne du matériel original. On parle quand même de gens qui ont travaillé sur des choses comme Avatar ou Iron Man, si quelqu’un peut y arriver, c’est bien eux.

  17. totophman dit :

    Nonoche,

    dans tes propos on ne sait si tu parles de Gaiking ou de Goldorak ?!

    Ou les 2 peut-être..?

    🙂

  18. Futur dit :

    J’ai cru à un poisson d’avril, puis j’ai regardé la date du post, visionné le trailler et… j’espère que ton ami réussira à changer l’orbite de la Lune !

    Même si le film ne se fait pas autour de notre grand cornu bien aimé, un film live de Robot géant nippon, ce serait tout de même un vrai pied !

    Transformers a été décevant, et ce trailer s’annonce plus qu’intéressant (bien que l’action semble se dérouler à New York, si j’en juge les taxi…).

    Vivement !

  19. olv dit :

    Idem pour capitaine Flam en 3D sera d’après le net réalisé par le réalisateur allemand Christian Alvar (Le Cas 39,Antibodies ) l »histoire serait celle du roman , donc se sera surement capitaine « Future » de son vrai nom ‘(voir l’avatar de notre pote futur si dessus)

  20. Olivier Cromwell dit :

    Moi ce que j’aimerai savoir c’est : Quel « look » aura le héros à l’écran ? Comme beaucoup de fans, je suis très attaché à celui de la série et qui obtiendrait le rôle…? A moins que tout soit en 3D…? Quelqu’un à des réponses ?

  21. olv dit :

    à Olivier Cromwell :

    pour le moment ont sait rien de plus cousin!!

  22. pee-why dit :

    Merci pour ces bonnes nouvelles nonoche. Mais, Goldorak est devenu une telle chimère, que j’ai bien du mal à espérer que quelque chose se débloque autour du grand cornu. Et puis, Goldorak a connu surtout du succès en francophonie et en Italie: peut-on réellement espérer, dans ce cas, son adaptation au niveau « mondial »? A moins d’un cross-over, genre « mic-mac » de tous les robots de Go-Nagai, perdant l’esprit du DA? Avec Alcor(Koji) qui reprendrait son Mazinger, pcq ça aurait plus de gueule qu’un Alcorak????
    Tu en as trop dit, ou pas assez!!! Mais j’attends avec impatience la suite des infos!!! C’est trop beau que pour être vrai!

  23. Alex dit :

    Beau projet ! Nous verrons bien s’il pourra se réaliser car sans qu’il soit sorti, je me montrerai prudent, comme le souligne Pierre. Le droit d’auteur obéit à certains aspects que je n’ignore pas, sans parler des implications business.
    Au fait, on n’a toujours pas la moindre nouvelle du long-métrage de Versailles no Bara (Lady Oscar), produit par Tôei Animation et qui devait sortir quasi simulanément avec l’anniversaire du manga, si je me rappelle bien …

  24. steve83 dit :

    C’est pour quelle annee la sortie en dvd;si vous avez des tuyaux n’hesitaient pas a le faire savpoi.
    Merci!

  25. pee-why dit :

    bonsoir nonoche,

    rien de nouveau sur ce front??

  26. iceman57 dit :

    @ Nonoche

    Jules veut il disposer des coordonnées de mes contacts italiens du projet UFO ? Bien sur ce n’est pas le même calibre car c’est un fan project. Mais croiser les idées peut souvent permettre de tirer le meilleur de différents projets. Preuve en est une récente note de Luc Besson sur Avatar lors d’une interview chez France 2 : « Si j’avais eu ça pour le 5ème élément…  » 🙂

    Un teaser de leur travail : http://www.youtube.com/watch?v=uc89zI8X9d8

  27. pee-why dit :

    Merci pour les liens. Mais j’ai l’impression qu’on est très loin de Goldorak dans tous ces propos…:-(

  28. totophman dit :

    Effectivement, pee-why, je me suis fait la même réflexion …