Revoltech Grendizer en approche

On en sait un peu plus sur le Goldorak que Kaiyodo nous concocte.

Il sera disponible le 15 février, et il est déjà possible de le pré-commander chez certains revendeurs (comme par exemple Nihonju ou Hobby Link Japan). D’une taille de 12 cm, il comporte quelques 17 points d’articulation (dont 11 joints Revoltech).

Les clavicogyres sont détachables, l’astéro-hache peut être séparée en deux. Il est livré avec 4 mains dans diverses positions, ainsi que deux jeux d’avant-bras (en position fulguro-poing ou normale). A noter qu’il est possible de connecter les avant-bras entre eux.

La boîte inclut également un support permettant de lui donner des poses aériennes, un effet d’étincelle à poser sous le pied pour l’akiléochoc, un RevolContainer pour entreposer les différentes pièces, et un RevolChip d’une valeur de 10 points. Le tout pour moins de 20 euros.

Et maintenant, on bave (cliquez sur les vignettes pour agrandir les images) :

Badass, hein? Les proportions ont été quelque peu modifiées pour donner plus de dynamisme aux poses (étant donné que le point fort des Revoltech c’est de pouvoir se mettre dans quasiment n’importe quelle position, c’était un choix logique, bien que ça puisse déplaire à certains), mais l’esprit est respecté malgré tout. Le gros inconvénient du design de Goldorak, c’est que ses membres sont des « tubes » qui ne présentent aucune articulation visible, un vrai casse-tête pour nombre de figurines, et Kaiyodo s’en tire avec les honneurs pour cette version qui donne un coup de jeune à Goldorak.