Musique illimitée : SonyBMG prête à sauter le pas

J’attirais votre attention dans cet article sur les dangers que représentent les forfaits illimités d’accès à la musique.

Imédias rapporte un article du Frankfurter Allgemeine Zeitung dans lequel le président de SonyBMG annonce que son entreprise travaille actuellement à la mise sur le marché d’une offre forfaitaire illimitée. Pour 6 à 8 euros par mois, les abonnés auraient accès à l’intégralité de leur catalogue, et pourraient même conserver certains titres au delà de l’interruption éventuelle de leur abonnement. Il ajoute que l’offre serait compatible avec tous les baladeurs numériques du marché, y compris les iPods.

Techniquement parlant, l’affirmation a de quoi faire sursauter : Apple utilise son propre système de DRM, appelé FairPlay. Elle est seule habilitée à l’exploiter, et il semble peu probable qu’elle permette ainsi à une concurrence, même provenant d’une major, de l’utiliser. A n’en pas douter, FairPlay dispose d’un moyen d’exploiter de la musique par abonnement, mais cette fonctionnalité n’a pas à ce jour été activée.

Il est sans doute probable que SonyBMG compte utiliser les services de Jon Lech Johansen, alias DVDJon, qui après avoir « cracké » FairPlay a lancé une société, DoubleTwist Ventures, permettant aux concurrents d’Apple de proposer des musiques protégées compatible avec l’iPod sans passer par Apple elle même, ainsi qu’un moyen de rendre les autres baladeurs compatibles avec la musique proposée sur l’iTunes Store. Nul doute donc qu’Apple réagira d’une manière ou d’une autre à cette initiative si elle venait à se concrétiser.

Quoi qu’il en soit, on peut se demander dans quelle mesure cette nouvelle offre pourrait trouver une application pratique : si les 4 autres majors en font autant, il faudra s’abonner à autant d’offres pour accéder à l’intégralité de leurs catalogues. Et ça ne résout pas la question des productions indépendantes.