Le JDD en parle

vu sur LeBlogTvNewsLe directeur des produits vidéo de Virgin interviewé, dit qu’il n’avait aucune raison de se méfier, Manga Distribution étant un spécialiste des dessins animés japonais avec lequel il travaille depuis des années. En tout cas, les coffrets DVD ont été retiré de la vente le lendemain de la mise en place…

Le Journal du dimanche de ce jour revient aussi sur l’affaire. L’avocat français de Toei, Jean Jacques Bataillon, dit que les grands fournisseurs ont été bernés par un fournisseur, et que Toei devrait porter plainte cette semaine. Le DVD sorti au Japon l’an dernier aurait été dupliqué, avec ajout de la bande son française, tirée de vieilles cassettes vidéo ! Jean-Jacques Bataillon a également saisi la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Celle-ci peut à tout moment, selon Le Figaro, organiser des «descentes» au milieu des rayons vidéo ou sur les sites marchands et infliger sur-le-champ des amendes de l’ordre de 150 euros par DVD mis en vente.

Jean Jacques Bataillon déclare que « certains particuliers feront même l’objet de poursuites à titre d’exemple » ! Volonté de faire peur à d’éventuels acheteurs ?

Le JDD a contacté Manga Distribution ( où les DVD sont toujours en vente ) qui assure que « tout est en règle » et qu’il n’a « rien à cacher ».

Remarque : préjuger que ces DVD sont illégaux en l’absence d’un jugement serait une atteinte à la présomption d’innocence. En conséquence, et bien que je ne sois pas juriste, il me paraît impensable que des particuliers soient inquiétés dans cette affaire. (voir également ici) Tout complément d’information de la part d’un juriste serait http://www.voslitiges.com/justice/recel.html

Comments are closed.