En parlant du Canada…

« Nos confrères » de Cyberpresse.ca (ça le fait, hein « nos confrères » ;¬) se penchent sur la nouvelle chaîne anglophone Teletoon Retro, qui diffuse au Canada de bon vieux cartoons du bon vieux temps, en s’interrogeant sur une version francophone de la chaîne, qui serait un réceptacle idéal pour Goldorak et Candy (ayant également sévi et laissé des traces le long du Saint Laurent).

La chaîne n’attendrait que le feu vert de sa maison mère pour se lancer, avec un bel appel du pied au passage : « Parmi les séries qui nous sont le plus demandées, il y a Goldorak, Candy et Maya l’abeille », croient-ils bon de préciser. Ou comment faire monter la mayonnaise à peu de frais. Naturellement, le contexte juridique actuel empêche toute diffusion de Candy (because brouille inconciliable des deux créatrices) et de Goldorak (because imbroglio, notamment sur la *ahem* bande son française). Dans l’état actuel des choses, ils n’en sont même pas à négocier quoi que ce soit. Bref, tout ça pour lancer un « buzz » comme disent les jeunes, attirer l’intérêt du public, et mettre un peu de pression sur les ronds de cuir de l’étage d’au dessus pour lancer la chaîne francophone.

Une chose est sûre, nos cousins d’outre-atlantique usent leur patience tout autant que nous : outre la pétition qui circule vainement depuis dix ans (!!), il y avait déjà eu une annonce du retour de Goldorak en DVD au Canada, par les films Séville, qui avaient même annoncé avoir obtenu les droits, si, si, sans rire. Mais bien sûr, point de DVD.

Ca doit être assez rageant pour les québécois de savoir que la sortie de Goldorak en DVD est suspendue à une décision de la justice française (d’autant plus quand on voit le genre de décisions qu’elle peut commettre dans sa grande sérénité…)

Résolument, maudzi frinçais!