Et de quatre!

Après Goldorak, Candy et Albator, c’est au tour de Capitaine Flam de faire l’objet d’une procédure judiciaire…

Toei Animation a déposé une plainte contre x au pénal, il semblerait que la série ait été éditée sans leur bénédiction, ce qui pourrait expliquer la subite rupture de stock du coffret 1 chez Manga Distribution, ainsi que le report indéfini de la sortie du coffret 2, à nouveau assorti de l’absence de toute communication sur le sujet de la part de l’équipe dirigeante. Les acquéreurs du coffret 1 apprécieront.

A noter que contrairement à Goldorak, Capitaine Flam a bien fait l’objet d’un contrat digne de ce nom entre RCP et Déclic Images.

On commence à connaître la chanson, d’ici à ce que l’histoire s’éclaircisse, les tarifs sur eBay risquent de décoller…

Décidément, c’est à se demander quelle sera la prochaine série de notre enfance qui viendra défrayer la chronique…