Archive for the ‘Bruno-René Huchez’ Category

Albator vs. Capitaine Herlock

vendredi, avril 7th, 2006

On savait que Dybex était opposé à Bruno-René Huchez sur le nom Albator (concernant le coffret DVD « Captain Harlock Endless Odyssey »).

BRH a gagné une première procédure en référé, ce qui vaut au DVD d’être retiré de la vente. (le DVD est toujours disponible sur le site de Dybex, la procédure n’ayant pas cours en Belgique.)

Cependant il ne s’agit-là que d’une procédure d’urgence, et il reste à juger l’affaire sur le fond. Il n’est d’ailleurs pas exclus que la Toei intervienne durant cette procédure.

Exit donc Albator, bonjour Capitaine Herlock, nouvel avatar français de Captain Harlock (à tous les sens du terme ;¬)


La bande annonce de « Capitaine Herlock » sur MCM

MIP-TV : trucs en vrac

mercredi, avril 5th, 2006

Quelques nouvelles du MIP-TV:

– Benjamin, Valérie et Alexandre Uzan se trouvent au MIP-TV en compagnie du fils de M. Matsumoto (ex-représentant de Toei Animation en France pendant de très longues années). D’après mes sources, ils n’auraient pas de stand sur place.
– Certains japonais n’étaient pas au courant du redressement judiciaire de MD & DI, mais ils ont eu l’occasion de l’apprendre au MIP-TV…
– Hier soir, Toei Animation fêtait ses 50 ans et Bruno-René et Alexandre Huchez étaient à la table du directeur général de Toei Company. En revanche, ni les Matsumoto, ni Jacques Canestrier, ni les Uzan n’étaient conviés…
– Le président de la Toei Company aurait fait savoir qu’il existait une importante divergence d’opinion entre Toei Company et Toei Animation (la seconde étant une filiale de la première)

Une célébration quelque peu discordante, somme toute…

Un bien petit monde

mardi, mars 28th, 2006

Dans l’affaire Candy, on ignore encore beaucoup de choses sur sa société éditrice, Digital Diffusion Video. On sait qu’elle a obtenu les droits de Candy par la société Poly Production. On ignore la provenance des masters, et surtout on se demande bien qui a pu lancer une pareille opération : la société ayant été créée peu de temps avant la date de sortie des DVD initialement prévue, il est probable que cette opération n’a pas été lancée par le premier venu.

J’avais contacté Jacques Benchetrit, de la société Proteam, la société à l’origine de la fameuse « étude de marché » (étude incarnée par des bons de commande des DVD Candy faxés à la grande distribution). Monsieur Benchetrit m’a indiqué que le cabinet d’avocats Bitoun représentait la société Digital Diffusion Vidéo. J’ai appelé le cabinet en question, et j’ai pu parler à Maître de La Rochère, qui s’est refusé à tout commentaire.

Or, on apprend dans la procédure qui oppose Poly Production à Toei Animation, que le même cabinet Bitoun défend dorénavant les intérêts de Poly Production (autrefois représentée par Maître Borrowsky). Mais ça ne s’arrête pas là, puisque dans une affaire opposant la société Dybex à Bruno-René Huchez, ce dernier est également représenté à titre personnel par le cabinet Bitoun.

On peut trouver également d’autres liens, puisque d’après l’extrait K-bis de la société Poly Production, l’administrateur de la société s’appelle François Godeluck. Or on constate que le même François Godeluck est également responsable du développement chez Rouge Citron Production/Kero.

Je sais pas pour vous, mais parfois j’ai la musique entêtante de l’attraction « it’s a small world » de Disneyland qui me trotte dans la tête…

BRH raccroche les gants!

samedi, octobre 8th, 2005

Bruno-René Huchez vient de mettre en ligne un ultime billet faisant part de sa décision d’arrêter son blog:

A tous les lecteurs,

c’est avec regret que je stoppe ici la narration sur l’arrivée du grand cornu. En effet, avec ce blog, je pensais avoir l’occasion de raconter librement et de façon amusante l’incroyable aventure qui m’avait conduit à distribuer cette série en France, et le bouleversement qu’elle avait provoqué dans les mentalités à travers l’Europe.
Malheureusement, tout le monde ne semble pas le voir ainsi et pense qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que d’un réglement de compte, ce qui n’a jamais été mon intention. Je préfère donc stopper ici plutôt que d’apparaître comme ayant un parti-pris dans les événements actuels.

Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont lu, envoyé des messages; à ceux-là je leur répondrai très prochainement.

Amicalement,
Bruno-René Huchez

Plus de blog!

mercredi, octobre 5th, 2005

Un lecteur m’a fait remarquer que le blog de Bruno-René Huchez n’était plus disponible. En fait il semble que ce soit le cas de plusieurs blogs hébergés par over-blog.com (bien que tous n’aient pas disparu pour autant). Le serveur était en surcharge hier au soir, c’est donc peut-être lié à un problème technique. En tous cas il ne semble pas que concernant le blog de BRH il s’agisse d’une disparition volontaire.

[UPDATE] le blog est de nouveau en ligne, ce qui confirme le problème technique passager.

[UPDATE] vu sur le blog TV news:

Désolés, bugs depuis mardi soir sur la plateforme Over blog, ce qui a pour conséquence par moments plus ou moins long l’accès impossible au blog, ou à certains articles ou commentaires…Deux articles ont même provisoirement disparu…MISE EN PLACE DE DEUX NOUVEAUX SERVEURS CE JOUR.

Nouveau billet chez BRH

vendredi, septembre 23rd, 2005

Bruno-René Huchez poursuit ses « mémoires » en racontant la suite de l’arrivée de Goldorak en France. En revanche, cette fois-ci pas un mot en rapport avec les DVD, ni même une réaction aux propos de Valérie Uzan (d’aucuns trouveront que ça n’est d’ailleurs pas plus mal.)

Valérie Uzan contre-attaque

mardi, septembre 20th, 2005

Valérie Uzan riposte sur le forum de Déclic Images aux propos tenus par Bruno-René Huchez sur son blog.

BRH : ça se précise

mardi, septembre 20th, 2005

Bruno-René Huchez continue de distiller sa part de vérité petit à petit. Dans son dernier billet, on n’apprend pas grand chose par rapport à l’affaire si ce n’est qu’il confirme que son fils Alexandre s’est lancé dans la distribution, comme l’avait dit Kisaitout. Les choses se précisent donc peu à peu…

BRH : explication des procédures

jeudi, septembre 15th, 2005

Mardi dernier, Bruno-René Huchez donnait une explication des attermoiements des procédures judiciaires en cours : selon lui, en l’absence de copyrights sur les coffrets (absence qui semble désormais établie), il appartient à la Toei de démontrer qu’elle dispose des droits sur Goldorak, ce qui n’est pas une mince affaire car selon lui la Toei peut faire preuve d’une certaine inertie dans ce domaine, ce dont la partie adverse profiterait pour écouler un maximum de DVD entretemps. (voilà qui expliquerait l’absence d’un référé à ce jour pour bloquer les ventes)

Ce contretemps devrait néanmoins trouver un terme d’ici peu, car d’après mes informations les pièces en question ne devraient plus tarder à être révélées

Nouveau billet chez BRH

lundi, septembre 12th, 2005

Bruno-René Huchez continue de nous narrer par le menu la genèse française de Goldorak, avec une digression sur le contexte qui l’a amené à entrer en contact avec l’ORTF. Cependant, il ajoute ce PS:

les commentaires de l’article précédent ont été stoppés parce que cela tournait au forum ! [Note : voir ici] En tout cas, Kisaitout a fait une théorie assez cohérente avec ce qui a été dit de part et d’autre.[Note : voir ici] Question quand même : selon votre théorie, pourquoi « les Huchez » ont voulu trahir MD en ayant Goldo seuls ? Par pur appât du gain ? Intéressante question non ?

ce à quoi « Kisaitout » a répondu dans les commentaires:

je n ai pas dit trahir Mr Huchez.
ma version :
votre fils veut vendre pour 3millions d euro goldo a DI (acheté 1,5million apparement) car il ne veut pas s occuper de la distrib tout seul et tout ce qui va avec
après que Mr Uzan le grand se soit fait moussé un peu partout, Toei refuse de signer si c est lui l acheteur final
votre fils décide dc de reprendre a son compte goldo (ce qui me parait normal)
apres les histoires de salariés qui partent de chez DI c est la vie d une société (surtout que chez DI les salariés sont pas vraiment bien traités…)

Il est intéressant de noter que Bruno-René Huchez se garde bien de confirmer la version de l’histoire de Kisaitout, mais qu’il ne la dément pas pour autant…