Archive for the ‘Communiqué officiel’ Category

Les CosmoCats reviendront en 2011

jeudi, juin 3rd, 2010

Dans un communiqué de presse, Warner Bos Animation vient d’annoncer avoir commencé la production sur une nouvelle série animée des CosmoCats (ThunderCats) pour Cartoon Network :

« En plus d’être la première série animée de Warner Bros Animation, ‘CosmoCats’ incarne notre incursion la plus ambitieuse dans le fantastique », a déclaré Sam Register, Vice-Président exécutif de WBA. « Le réalisme et le style visuel dynamique que nous avons accompli va emballer les téléspectateurs, et les super armes, véhicules et technologies devraient permettre à la série de plaire à une audience variée. »

La réinvention de la série digne du 21è siècle marque le début d’une collaboration créative entre WBA et Studio4°C, l’un des studios d’animation japonais les plus éclatants, qui a notamment signé « The Animatrix », « Gotham Knights », et « Halo Legends ». WBA travaille de manière rapprochée avec Studio4°C, en tirant parti de son expertise pour donner aux personnages de « Cosmocats » un nouveau look à la pointe tout en restant fidèle aux histoires et à la mythologie de la série orginale.

« Au Studio4°C nous sommes enthousiasmés de faire partie de ce partenariat créatif avec Warner Bros. Animation pour donner vie à « CosmoCats » », a indiqué Eiko Tanaka, PDG de Studio4°C. « Cette collaboration combine les forces de nos deux sociétés — une production à grande valeur ajoutée et une superbe écriture narrative — pour présenter à nouveau ce classique préféré des fans à une nouvelle audience. »

Rugissant à la vie à travers WBA et l’utilisation du Studio4°C de l’art de l’animation japonaise, les personnages de « CosmoCats » tels que Starlion, Mumm-Ra, Pantéro, Félibelle, et d’autres jailliront de l’écran avec des caractéristiques félines réalistes, qui étaient autrefois inconcevables pour leurs précédentes aventures.

Les nouveaux « CosmoCats » plairont aux téléspectateurs qui ont adoré les personnages toute leur vie tout comme aux plus jeunes qui ne connaissent pas encore la franchise. Une histoire captivante qui réunit épées, science, et d’impressionnantes et féroces batailles dont le plus grand enjeu sera la grande histoire d’origine qui mènera le Prince Starlion sur le trône — y compris ceux qui feront tout pour menacer son destin — et qui prendra une dimension épique dans cette nouvelle écriture acérée. Alors que les forces du bien et du mal s’affronteront dans la quête des légendaires Pierre du Pouvoir, Starlion et ses champions apprendront la valeur de la loyauté, de l’honneur, et de la mortalité dans chaque épisode.

Le producteur exécutif de « CosmoCats » est Sam Register (« Teen Titans », « Ben 10 », « Batman : l’Alliance des héros »), les producteurs sont Michael Jelenic (« Batman : l’Alliance des héros », Wonder Woman ») et Ethan Spaulding (« Avatar, Le Dernier Maître de l’Air »).

Rappelons également qu’un long métrage pour le cinéma est prévu depuis quelques temps, dont la sortie, initialement prévue cette année, a été reportée à 2012, en espérant que la fin du monde prévue la même année attendra. Espérons aussi que cette nouvelle série sera plus réussie que la précédente tentative de ramener les CosmoCats à la vie.

Et pour la madeleine :

Streaming : des nouvelles du front

lundi, novembre 24th, 2008

Après s’être faite condamner à interrompre la diffusion des programmes de M6 et W9, Wizzgo a également perdu des procédures similaires face à TF1, France Télévisions, et NT1. Le service se vide donc de sa substance, mais la société promet sur son blog de trouver de nouveaux moyens. Première initiative, une pétition en ligne… qui fera bien peu pour convaincre le législateur de la légitimité du service.

D’autre part les ayants-droits s’orientent vers la diffusion gratuite de contenus en streaming de plus en plus. Ainsi, les Monty Python ont ouvert une chaîne sur YouTube, d’autre part, on peut retrouver nombre d’animés japonais sur la chaîne de Gong (sur YouTube et sur Dailymotion, les séries ne sont d’ailleurs pas les mêmes). En outre, Dybex a entammé la diffusion gratuite de la série Eve no jikan sur son site. De plus, TV Tokyo a annoncé un partenariat avec Crunchyroll pour lancer la diffusion de ses animés (sous titrés en anglais) à l’international à partir de Janvier 2009. Gonzo et Toei Animation diffusent également leurs contenus sur Crunchyroll.

Enfin, Hulu.com, le site américain qui diffuse légalement et gratuitement séries télé et films interrompus par des écrans publicitaires, devrait proposer une version française d’ici peu.

Les choses bougent vite, donc.

[update] ouverture également aujourd’hui du Shonen Jump Super Anime Tour, avec trois courts métrages sous titrés en Français : Dragon Ball, One Piece et Tegami Bachi. Hélas uniquement pour les utilisateurs de Windows.

Go Nagaï à la Japan Expo!

mercredi, mai 21st, 2008

Voilà, la surprise que j’évoquais peut enfin être révélée : Go Nagaï himself sera présent à la Japan Expo, du 3 au 6 Juillet 2008, 30 ans jour pour jour après la première diffusion de Goldorak en France!

Un rendez-vous à ne pas rater pour les fans, donc. Evitez juste de lui donner les DVD de Déclic Images à dédicacer, ça ne serait pas du meilleur goût. Mieux vaut utiliser pour ça le manga Dynamic Heroes qui sera proposé à la vente à cette même occasion.

Plus d’infos sur cette page

Orange lance la 2è offre de VOD forfaitaire

lundi, avril 7th, 2008

Orange a annoncé ce matin au MIP TV à Cannes la sortie d’une offre de VOD forfaitaire. On se souvient que Free avait initié le mouvement en Juin dernier avec Free Home Video.

Le service, nommé Orange cinéma séries, sera lancé à la fin de l’année. Il proposera, sur six chaînes différentes, dont les programmes seront également accessibles à la demande, le catalogue de la Warner, d’International Television, de HBO, de Fidélité Films, et de la Gaumont. Le service sera proposé sur les ordinateurs et postes de télévision (via l’ADSL et le satellite), mais également sur les appareils mobiles (via la 3G ou le Wifi). Le service devrait être proposé à un tarif entre 15 et 20 euros par mois pour un accès illimité en accès multi-postes.

Orange s’engage résolument en tant que diffuseur et producteur de contenus, entrant en concurrence déclarée avec les chaînes de télévision, ce qui devrait entraîner un changement dans leurs relations.

D’autre part, il se dit qu’Apple serait en négociations avec Orange pour proposer leur offre en France sur iTunes et la rendre compatible avec l’iPod ou encore l’Apple TV. La révolution est donc plus que jamais en marche (voir « le téléspectateur du futur« )

Goldorak en DVD!

mardi, avril 1st, 2008

Moment historique, depuis le temps qu’on l’attend (à savoir depuis la création du DVD en 1995), Toei Animation et Dynamic Planning annoncent conjointement en ce jour la sortie officielle en France de Goldorak, non seulement en DVD, mais également au format HD BlueRay!

Outre l’intégralité de la série sans la moindre coupure et intégralement remastérisée, les disques proposent une palanquée de bonus : vous pourrez notamment choisir le générique de votre choix parmi la dizaine de titres (Accours vers nous prince de l’espace, va combattre ton ennemi, Goldorak le grand, la légende d’Actarus, etc…), des reportages, des images exclusives, etc… mais ça n’est pas tout puisque l’édition collector comprendra une figurine exclusive de Kotobuyka de toute beauté!

Dans le communiqué de presse, Go Nagai s’est annoncé très heureux de cette sortie, repoussée trop longtemps dans le pays qui a consacré le robot géant comme une icône culturelle, et qui a initié le public français à la japanimation dont il s’est montré très friand depuis.

La série sera disponible à la fin du mois, à un prix public qui n’a pas encore été annoncé.

PS : Ceci est hélas un triste et odieux poisson d’Avril ^^,

Communiqué D/Visual

jeudi, novembre 8th, 2007

D/Visual a réagi a la cassation de l’arrêt de la Cour d’Appel sur son site.

traduzzione:

Confirmation de la sentence contre l’édition pirate de Goldorak!
La Cour de Cassation de Paris a confirmé la condamnation au paiement de sept millions d’euros à l’encontre des sociétés françaises Déclic Images et Manga Distribution, qui avaient publié en Août 2005 une collection de DVD de « UFO Robot Goldorak » non autorisée.
La sentence représente une victoire importante, surtout après que leur défense ait vainement tenté de contester le fait que Nagai et Toei étaient les reels propriétaires des droits de la série.
Le résultat des deux années de réflexion des magistrats outre-alpins se pose comme un précédent important pour des procédures légales analogues qui devraient se dérouler dans d’autres pays européens, apportant un message clair : quiconque cherchera à mettre sur le marché des copies pirates des personnages de Go Nagai et de Toei Animation se destine à subir le jugement de la loi.

Goldrake en DVD

mercredi, avril 4th, 2007

D/Visual a annoncé sur son site la sortie des DVD Italiens de Goldorak, donnant les détails de cette édition transalpine. Gerdha, probablement la plus grande fan italienne de Goldorak devant l’éternel, a eu la grande gentillesse de me traduire ce communiqué:

Annonce officielle de l’édition DVD de « Goldrake »!!
Le grand jour est arrivé! Aujourd’hui [NDT: 22/3/2007] les détails de l’édition DVD de « Goldrake » ont été annoncés, et le site www.uforobotgoldrake.com sera prochainement activé, vous pourrez y trouver tous les détails de la sortie du siècle!!
Enfin disponible à la vente au public fin Avril 2007, la version DVD de « UFO Robot Goldrake » sera lancée en Italie dans une collection de 12 parutions mensuelles (excluant les mois d’été), c’est à dire 6 parutions pour chacune des deux saisons qui composent la série!
La collection, appelée « UFO Robot Goldrake – Special Edition », sortira simultanément avec la visite en Italie de maestro Go Nagaï ainsi qu’avec une campagne de presse dédiée à l’événement.
Chaque DVD contient 6 épisodes de la série animée ainsi que des bonus, tels que les bandes annonces originales des épisodes et les écrans-titres des épisodes italiens. La dernière parution de la deuxième saison contient 8 épisodes sur 2 disques plus des bonus. Chaque épisode dure environ 27 minutes.
Tous les épisodes ont été remasterisés à partir des films originaux afin d’obtenir la meilleure qualité vidéo à partir de matériel vieux de plus de 30 ans, et longtemps conservés dans de mauvaise conditions. Le resultat est absolument stupéfiant, à la fois pour la clarté de l’image et pour la luminosité des couleurs.
Le DVD contient 3 pistes sonores: italienne avec les noms utilisés lors de la diffusion sur la RAI (Actarus, Venusia, etc) [NDT: D/Visual fait ici référence aux noms utilisés lors de la vieille édition italienne de 1978. Ce qui signifie qu’il ne s’agit PAS de l’ancien doublage italien, mais d’un nouveau doublage qui utilise les anciens noms]; Italienne avec les noms japonais originaux (Daisuke, Hikaru, etc); et Japonaise. La sixième parution (dernière de la première saison) et la onzième (avant-dernière de la deuxième saison) comprendront en cadeau une boite collector pour tous les DVD des 2 saisons!
De plus, le DVD fournit des fonctionnalités multi-angles afin de bénéficier des crédits de début et de fin en Japonais et en Italien, d’une simple pression sur le bouton « angle » de la télécommande! La même fonctionnalité est disponible pour les bande-annonces des épisodes.
La piste sonore Italienne inclut les anciens génériques: « UFO Robot », « Shooting Star », et « Goldrake » dans leurs versions originales par le groupe « Actarus », utilisés lors des diffusions de 1978.
Ces chansons, ainsi que d’autres inspirées par Goldrake, sont dorénavant disponibles également sur CD chez D/Vibe edition (en librairies spécialisées) et Warner Music (chez d’autres revendeurs).
Chaque DVD contient en outre les bande-annonces des épisodes suivants, qui ont été supprimées lors de la diffusion Italienne, et donc sont inédites, ainsi que les titres de la nouvelle version Italienne. Ils contiendront également 3 épisodes jamais diffusés en Italie, dont 2 sont totalement inédits. [NDT: il s’agit des épisodes 15, 59 et 71; ce dernier était en fait partiellement inclus dans le film-montage « Goldrake Addio ».]
Le coffret inclut des illustrations créées spécifiquement pour les DVD Japonais et faisant usage de techniques d’impression particulières qui les rendent encore plus appréciables pour les collectionneurs les plus passionnés.
Le premier DVD sera mis en vente le Vendredi 27 Avril. Le prix public conseillé est de 24 euros.

Droit de réponse de Toei Animation

lundi, février 5th, 2007

Animeland a publié dans son dernier numéro le droit de réponse que Toei Animation leur a fait parvenir suite à leur dossier sur « l’affaire Goldorak » et à l’interview de Valérie et Benjamin Uzan. Voici le texte en intégralité (merci à Olivier Cromwell) :

Toei Animation souhaite réagir face à l’article intitulé « L’affaire Goldorak », paru dans le n° 126 d’Animeland, en Novembre 2006.

En effet, certaines informations apparaissent incomplètes et/ou erronées.

C’est ainsi qu’elle souhaite bénéficier du droit de réponse, inscrit à l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881.

Elle souhaite, à ce titre, revenir sur le résumé qui a été fait des procès et des explications qui en ont été faites par Mme Valérie UZAN (gérante de droit M.D et D.I) et M. Benjamin UZAN (gérant de fait des mêmes sociétés).

Le 24 Août 2005, les sociétés MANGA et DECLIC IMAGES ont commercialisé, en l’absence de toute demande et autorisation préalable, tant du producteur TOEI ANIMATION Co ltd que de l’auteur originel M. Go NAGAÏ et de DYNAMIC PLANNING, deux coffrets de DVD GOLDORAK, reprenant les 52 premiers épisodes de cette série culte.

Cette commercialisation, d’une piètre qualité, intervenait après une réédition de la totalité des 74 épisodes de la série en DVD, au Japon, en 2004, sous l’égide de TOEI ANIMATION et de sa filiale TOEI VIDEO, autre société du Groupe.

MANGA DISTRIBUTION ET DECLIC IMAGES ont copié les images contenues dans les DVD japonais, et y ont apposé le doublage français, tel qu’il était diffusé à la télévision française, à compter du 3 juillet 1978.

Un rapport d’expertise a clairement établi que les images des DVD édités par DECLIC IMAGES et commercialisés par MANGA DISTRIBUTION avaient vilement copié les DVD japonais.

Dès le début du mois de Septembre 2005, TOEI ANIMATION a effectivement tenter de « geler » la commercialisation litigieuse.

Si la voie du référé lui a été refusée, TOEI ANIMATION a été autorisée, le 28 septembre 2005, à assigner à bref délai M.D et D.I, par le Président du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Le 28 octobre suivant, les plaidoiries se sont déroulées, la décision a été rendue le 28 novembre 2005.

Entre ces deux dates, M.D et D.I ont mis sur le marché le troisième et dernier coffret de DVD GOLDORAK, contenant les 26 derniers épisodes.

Le 28 novembre 2005, le jugement reconnaît les sociétés M.D et D.I comme coupables de contrefaçon et de concurrence déloyale.

Les montants des condamnations pécuniaires sont à la hauteur de l’ampleur de la commercialisation effectuée par ces deux sociétés.

Évidemment, les deux sociétés font appel et se mettent peu de temps après en redressement judiciaire.

La décision sera rendue le 8 septembre 2006.

S’il est vrai que la décision n’a pas manqué de surprendre tous les protagonistes de cette affaire, ce n’est pas parce qu’elle a refusé de reconnaître les droits de TOEI ANIMATION en France, mais c’est parce qu’elle dénie des droits à TOEI ANIMATION tant en France qu’au Japon.

Cette décision applique des principes gouvernant le droit français à une œuvre japonaise, créée au Japon, et infirme donc la décision de 1re instance.

La Cour de Paris ne va pas plus loin et ne confirme pas la condamnation de M.D et D.I, c’est bien parce que la contrefaçon induit de rapporter la preuve préalable de la titularité des droits.

M.D et D.I n’ont obtenu aucun droit de la Cour de Paris sur un quelconque élément de la série (et pour cause !), ils ont simplement tenté d’établir l’absence de preuve de droits de TOEI ANIMATION et DYNAMIC PLANNING.

Lorsque Valérie et Benjamin UZAN affirment qu’aucun ayant droit n’est intervenu en la faveur de TOEI ANIMATION et DYNAMIC PLANNING, alors même que DYNAMIC PLANNING est le représentant de Go NAGAÏ, auteur original de GOLDORAK, ils savent que cette analyse est inexacte.

Si M.D et D.I avaient consenti à payer un acompte de 500.000 € et s’étaient engagés à payer 3.000.000 € à RCP pour tenter d’obtenir les droits de la série auprès de TOEI ANIMATION, c’est pour une seule et unique raison : la conscience et la connaissance qu’ils avaient que TOEI ANIMATION est titulaire des droits.

M.D et D.I se fourvoient dans leur interprétation. La Cour a notamment relevé « des faits litigieux », et n’a reconnu aucun droit au profit de M.D et D.I.

TOEI ANIMATION et DYNAMIC PLANNING ne se sont pas « acharnés » contre M.D et D.I, mais ne peuvent simplement pas tolérer de se faire « piller ».

Pour les suites de « l’affaire GOLDORAK », un pourvoi en cassation a effectivement été déposé par TOEI ANIMATION et DYNAMIC PLANNING et la question de l’interprétation de la Convention de Berne sera évidemment abordée…

Une plainte pénale avec constitution de partie civile pour contrefaçon a été déposée concernant le coffret 3 de GOLDORAK, commercialisé par M.D et D.I et l’action publique suit actuellement son cours.

Au-delà de GOLDORAK, TOEI ANIMATION n’a par ailleurs consenti aucun droit tant pour CANDY que pour CAPITAINE FLAM et entend bien faire respecter ses droits et poursuive systématiquement toute personne commercialisant, sans son accord express, les séries de son catalogue.

D’autant plus que la commercialisation illicite est souvent faite au détriment des fans ; les DVD sont de mauvaise qualité et ne contiennent aucun bonus… seul un but lucratif est poursuivi, sans que l’esprit de l’œuvre ne soit respecté, ni même compris !

Albator relaché!

vendredi, novembre 10th, 2006

Bruno-René Huchez et RCP avaient intenté une action en référé contre Dybex, qui avait abouti à un retrait de la vente des coffrets Captain Herlock Endless Odyssey. BRH et RCP revendiquaient la paternité du nom français « Albator », present sur un sticker collé sur l’emballage blister du coffret, ainsi que sur une bande son alternative.

La Cour d’Appel a invalidé ce jugement, toujours en référé. Les coffrets peuvent donc retrouver le chemin des rayonnages, en attendant que le jugement sur le fond statue définitivement sur l’affaire.

Dybex a publié un communiqué sur son site:

CAPTAIN HERLOCK ENDLESS ODYSSEY ET ALBATOR

Le 8 Novembre dernier, la 14ème Chambre de la Cour d’Appel de Paris a statué en référé sur l’action engagée contre DYBEX S.A. par Bruno Huchez et Rouge Citron Productions relative au titre ALBATOR qui avait abouti à l’interdiction de vente de notre coffret collector « Captain Herlock Endless Odissey ». La Cour d’Appel a rejeté l’ensemble des demandes de MM. Huchez et RCP et fait droit aux arguments de DYBEX S.A.

Les prétentions de M. Huchez suivant lesquelles il serait l’auteur du nom ‘Albator’ et titulaire des droits d’auteur y afférent ont ainsi clairement été rejetées par la Cour.

MM. Huchez et RCP ont par conséquent été condamnés in solidum aux entiers dépens de première instance et d’appel ainsi qu’à payer à DYBEX S.A. les frais prévus par l’Article 700 du NCPC.

Nous remercions nos clients, consommateurs et professionnels, de la confiance qu’ils nous ont témoignée durant cette procédure.

DYBEX S.A.

Communiqué de Valérie Uzan

jeudi, septembre 21st, 2006

Valérie Uzan vient de publier un communiqué sur le forum de Déclic Images[edit : le communiqué a disparu…]

Nous vous informons – de façon brève – sur la commercialisation des coffrets de la série Goldorak :

-« Par son arrêt du 8 septembre 2006 la cour d’appel de Paris a débouté les sociétés Toei Animation Co Ltd et Dynamic Planning Inc de leur requête en contrefaçon, parasitisme et concurrence déloyale à l’encontre de Déclic Images et Manga Distribution.
Par cet arrêt, la cour d’appel infirme le jugement rendu en première instance, le 28 novembre 2005, qui condamnait solidairement Déclic Images et Manga Distribution à 7 200 000 euros aux titres de dommages et intérêts.

Ce jugement étant définitif, Déclic Images et Manga Distribution se réservent la possibilité de poursuivre les requérants pour réparation du préjudice moral et financier causé par la publicité de cette procédure et par le caractère exécutoire de la condamnation en première instance ayant gravement nui à la santé financière de Déclic Images et Manga Distribution, aux relations commerciales de Déclic Images et Manga Distribution, et à la bonne continuité de leurs activités. »
————————————

A ce jour, nous affirmons et confirmons qu’aucun coffret de la série Goldorak n’a été remis en « circulation », et qu’aucune commercialisation n’est prévue.

Les dirigeants.
Valérie et Benjamin Uzan

Voilà donc qui sonne le glas définitif de cette édition DVD. Reste à voir si les recours à venir permettront une nouvelle édition chez un autre éditeur à l’avenir…