Archive for the ‘Dynamic Planning’ Category

Pas de jalouse

vendredi, janvier 29th, 2010

La décision de la requête en interprétation est arrivée (voir Dernier soubresauts de la procédure), et clarifie les quelques points de la décision en appel de renvoi qui étaient demeurés obscurs.

Manga Distribution et Déclic Images sont ainsi condamnées à verser chacune 2,4 millions d’euros, et les DVD litigieux seront détruits à leur frais. Reste à voir si les sociétés décident de se pourvoir face à cette interprétation qui leur est défavorable.

Télécharger la décision

Derniers soubresauts de la procédure

mercredi, décembre 23rd, 2009

Alors qu’on était en droit d’attendre une édition en bonne et due forme de Goldorak en DVD pour cette année, il n’en a rien été, pour cause de mésentente sur l’interprétation de la décision de la Cour d’Appel de renvoi.

Comme je vous l’avais précisé (voir ici), les avocats des deux parties étaient en désaccord sur celle-ci, concernant le montant de la condamnation : Maître Nitot considère en effet que ses clientes, Déclic Images et Manga Distribution, ayant été condamnées dans les mêmes termes qu’en première instance, le montant de la condamnation est de 2,4 millions d’euros in solidum, alors que les avocats des japonais avancent quant à eux qu’il s’agit du double du montant, à savoir 2,4 millions d’euros pour chaque société. D’autre part la décision n’a pas fait état du sort des DVD qui sont restés sous scellés, et que les Japonais souhaiteraient voir détruits, aux frais de DI & MD.

La question a été plaidée le 7 décembre lors d’une requête en interprétation, dont le résultat sera connu le 28 janvier. Après quoi rien ne devrait plus s’opposer à une exploitation de la série sous quelque forme que ce soit.

En outre, signalons que le délai pour faire appel après notification est écoulé, hormis donc ces derniers détails, ce volet de l’affaire, à savoir la procédure civile portant sur les deux premiers coffrets, est définitivement clos.

Les japonais gagnent en appel

mercredi, juin 24th, 2009

Voilà la décision de la Cour d’Appel de renvoi, dans l’affaire Goldorak. En substance, la Cour a reconnu la recevabilité de Toei Animation et Dynamic Planning à agir, et déclaré Déclic Images et Manga Distribution coupables de contrefaçon.

De même, elle a rétabli la marque déposée « Goldorak » à Toei Animation et l’a retirée à Déclic Images. Cependant, elle a considéré que Déclic Images et Manga Distribution n’avaient pas commis d’actes de concurrence déloyale.

Elle condamne chacune des deux sociétés françaises à verser 2,4 millions d’euros (soit 4,8 millions en tout). Le jugement est plus clément qu’en première instance, sans doute le juge aura-t-il souhaité ménager la chèvre et le chou, entre condamner des actes répréhensibles d’une part, et permettre aux entreprises de poursuivre leur activité de l’autre.

Voilà donc qui clôture un volet de l’affaire du Goldogate après quatre ans de procédures, à moins que les sociétés françaises ne se pourvoient en cassation (rappelons qu’auquel cas, c’est sur la procédure uniquement qu’il faudra statuer et non sur le fond).

télécharger la décision

Bon ben pas le temps

mercredi, juin 24th, 2009

Désolé, j’ai pas eu le temps de vous faire mon compte-rendu des plaidoiries de l’appel de renvoi comme promis, je vous renvoie (justement) à celui de Funman pour Japanbar.

La raison? On attend la décision pour aujourd’hui.

Interview de Go Nagaï

vendredi, janvier 23rd, 2009

go nagai

Voilà, Alain Carrazé a mis en ligne l’interview de Go Nagai à laquelle il m’avait gentiment convié lors de la Japan Expo. Ca va toujours trop vite, j’avais mille autres questions à lui poser (et il en est certaines que je n’ai pas pu évoquer, ce que c’est tout de même que la vaine susceptibilité nipponne, rapport à une vague histoire de contrefaçon je crois), j’étais vous vous en doutez au bord de l’implosion de pouvoir passer ces quelques minutes à parler au créateur du héros de mon enfance, et j’en garde un souvenir ému. Alain, si un jour tu as besoin d’un organe, de mon premier-né, ou de maquiller un meurtre, tu peux compter sur moi. Un grand merci également à Emmanuel Bochew sans qui nous aurions passé non seulement un grand moment de solitude à regarder le maître dans le blanc des yeux, mais également sans qui nous n’aurions pas pu sous-titrer la vidéo ^^,

Allez comprendre, Go (eh wouais on est potes comme tout Go et moi, t’es vert, hein?) ne m’a pas donné de message à transmettre à la sémillante Valérie. Ces japonais, tout de même… leur politesse légendaire n’est plus ce qu’elle était. Déception.

Regarder la vidéo sur le site de Canal Plusse

Niouzes

lundi, juin 30th, 2008

Et une nouvelle semaine qui débute, concomitamment avec le compte à rebours jusqu’à une Japan Expo de follaïe.

Nico a confirmé que les mangasses de Go Nagaï seront bien dispo à la Japan Expo (sur le stand de Japan Expo). La distribution en France est toujours en négociations, donc pour le moment JE sera la seule occasion de se les procurer avant un moment.

Sachez également que vous ne pourrez hélas pas les faire dédicacer par le Senseï. Vu que de toutes façons il y aura un tirage au sort pour la séance de dédicace, estimez-vous choisi par le doigt du destin si vous avez la félicité d’approcher le Maître. Ceux qui y parviendront sont forcément promis à de grandes choses dans le futur.

Sinon, l’éditotaku fête ses six ans (mazette, deux fois plus que le goldogate, bon annif, Raton), et Vincent Le Parc a cru bon de profiter de l’occasion pour faire la démonstration de sa probité dans les commentaires du dernier article, à l’aide de méthodes qui en rappellent étrangement d’autres. (Si vous ne savez pas qui est Vincent Le Parc, reportez-vous aux épisodes précédents)

Un autre site devient plus vieux, avec sept ans au compteur, Chère Dorothée a fait les choses en grand avec rien de moins qu’une émission en streaming avec tout plein de surprises et d’images exclusives, et des vrais morceaux de Dorothée dedans. C’était hier, désolé pas pu vous prévenir plus tôt ^^,

Goldorak fait son retour officiel en France![MAJ]

samedi, mai 17th, 2008

D/Visual en a fait l’annonce officielle, Japan Expo sera l’occasion qui marquera la sortie officielle en France de 3 mangasses :

  • Mazinger Angels
  • Devilman (dont on avait déjà eu droit au film live)

Et surtout…

DYNAMIC HEROES!

L’occasion de retrouver notre bon vieux cornu dans de nouvelles aventures jusqu’ici réservées aux japanophones. Il sera d’ailleurs intéressant de voir si ce sont les noms japonais ou français qui seront utilisés ;¬)

[EDIT] Nico de D/Visual confirme dans les commentaires que le manga utilisera bien les noms français!

J’attends le feu vert pour vous en dire plus, mais sachez que les fans de Goldo seront gâtés pour le prochain Japan Expo, car une autre surprise devrait les y attendre (y aurait-il un rapport avec le 3 Juillet 1978?…), ceux d’entre vous qui ont la possibilité de s’y rendre ne doivent donc pas hésiter.

DI joue son va-tout

mardi, février 19th, 2008

Contrairement à ce qu’on avait pu penser, Déclic Images et Manga Distribution n’ont pas cherché à négocier avec Toei Animation et Dynamic Planning pour aboutir à une sortie de crise : leur avocat a en effet saisi la Cour de Renvoi, qui devra donc se prononcer sur l’affaire Goldorak.

Il faut savoir que si la Cour de Cassation avait automatiquement renvoyé l’affaire devant cette cour, il fallait néanmoins que DI & MD s’en saisissent également avant une date butoir pour que l’affaire soit à nouveau jugée, ce qui a donc été fait.

En outre, les deux sociétés brignolaises se sont adjoint les services de Me Christophe Charon, un des plus grands et éminents spécialistes en matière de propriété littéraire et artistique, et dont les tarifs sont en rapport… Il faut croire que les caisses ne sont pas aussi vides qu’on aurait pu le croire. À la lumière de ces informations, il paraît vraisemblable qu’on s’oriente à nouveau vers une remise en question de la légitimité des japonais à agir…

La stratégie de Valérie et Benjamin Uzan est pour le moins surprenante, puisque leur outrecuidance ne risque pas de calmer l’ire de leurs fournisseurs nippons. En effet, le catalogue s’est grandement amaigri depuis le début de l’affaire, DI inspirant manifestement plus de réprobation que de confiance au pays du soleil levant. On promet depuis des temps immémoriaux une « bombe nostalgique » annoncée avec fracas, qui, mois après mois, n’en finit plus de ne pas sortir, et revêt les atours d’un véritable serpent de mer. Côté tarifs, le jeu de massacre continue, et la société se débrouille avec son fond de catalogue, ressortant versions après versions d’ancienne licences, sans pour autant finir d’autres séries entamées, repoussées aux calendes grecques. Le réseau de distribution s’est également largement détourné de Manga Distribution, après que nombre d’enseignes se soient retrouvées assignées par les japonais pour avoir distribué les DVD contrefaits, suite d’ailleurs au fax mensonger affirmant que la justice avait autorisé la poursuite de leur commercialisation.

La stratégie de repli sur IDP semble tout autant avoir fait « pschitt », et n’aura eu pour véritable effet que de propager la défiance envers son nouveau dirigeant à cette autre entreprise, qui s’est par ailleurs vite retrouvée en dépôt de bilan.

Dans ce contexte, même en admettant que la stratégie judiciaire de Valérie et Benjamin Uzan porte à nouveau ses fruits, ce qui, au vu de la décision de la Cour de Cassation, tiendrait de l’exploit, leur persistance à rester dans un affrontement qu’ils ont eux mêmes créé initialement ne rendra pas leurs affaires plus florissantes pour autant, à moins qu’ils n’envisagent une reconversion de leur activité dans un tout autre domaine.

En bref, c’est la politique du « foutu pour foutu »…

Nouveau document Dynamic Planning

lundi, octobre 17th, 2005

Voici une lettre que Dynamic Planning a envoyée à Toei Animation, et que Maître Bataillon m’a communiquée. Vous pouvez la télécharger (en anglais et au format PDF)

voici la traduction que j’en ai faite:

Cher M. Kazahaya,

Nous avons été approchés par M. [nom de l’employé supprimé à sa demande] de MANGA DISTRIBUTION qui souhaitait nous rencontrer et nous faire une proposition financière. Nous avons bien entendu refusé.

Vous trouverez en pièces jointes la copie de l’email de M. [nom de l’employé supprimé à sa demande], daté du 12 Septembre 2005, et notre réponse datée du 14 Septembre 2005.

Comme vous le savez parfaitement, Dynamic Planning, Inc. est le représentant de M. GO NAGAÏ, l’auteur original de « UFO ROBOT : GRENDIZER RAIDS » (titre français : Goldorak)

Nous sommes profondément choqués par la violation de nos droits respectifs et vous soutenons pour poursuivre toute infraction, particulièrement en votre qualité de détenteur du copyright de la série animée « UFO ROBOT : GRENDIZER RAIDS », basée sur l’œuvre originale dont le copyright est détenu par M. GO NAGAÏ, série animée dont vous êtes seul représentant autorisé à la licencier, et pour poursuivre toute infraction à ces droits, ainsi qu’en qualité de détenteur de la marque déposée GOLDORAK sur le territoire français.

D’après nos accords verbaux, nous souhaiterions vous rappeler que toute licence de la TOEI est sujette à approbation de la part de Dynamic Planning, Inc.

Nous vous autorisons à utiliser ce courrier ainsi que les pièces jointes devant toute juridiction.

Sincères salutations,

Kenji Nagaï

High Dream

jeudi, août 25th, 2005

High Dream est un fabricant et distributeur bien connu de produits dérivés de Goldorak, entre autres. Ils ont à ce titre des relations privilégiées avec Dynamic Planning. Très vite après l’annonce de la sortie des DVD, le responsable de cette entreprise a fait savoir que d’après ses contacts chez Dynamic, l’édition DVD de Manga Distribution serait illégale et que Dynamic allait leur intenter un procès. Plus récemment, suite à une visite dans les locaux de Dynamic, voici ce que Jammy a déclaré:

« Et bien cela va frapper très très très fort.
Nous confirmons que le courrier envoyé et posté sur ce site stipulant que les coffrets DVD Goldorak distribués / vendus par Manga Distribution sont des produits pirates est tout à fait véridique.
Nous confirmons donc que la société Dynamic Planning (jp) a bien attaqué la société Manga Distribution pour réalisation et vente d’un produit Goldorak/Grendizer en toute illégalité.
Nous confirmons également que les sociétés Dynamic Planning et Toei demanderont des dommages et intérêts à toute société et toute personne ayant vendu ce produit.
Pour notre part nous envoyons ce courrier dès aujourd’hui à nos distributeurs Européens.
Il y aura d’autres nouvelles dans les jours prochains car cette affaire touchera également d’autres sociétés relativement connues, mais nous ne pouvons pas divulguer de nom pour le moment, n’ayant pas les informations définitives.
Voilà…si certains se posent encore des questions ils peuvent nous contacter High Dream Corporation ; contact@high-dream.com, contacter la société Toei, ou Dynamic Planning, ou D-Visual pour nos amis Italiens. « 

[UPDATE] High Dream s’est procuré le fax directement auprès de Dynamic, en voici donc une copie complète

voila nonoche , j’ai redemande le fax

http://img372.imageshack.us/img372/640/dynamic0mp.th.jpg
http://img395.imageshack.us/img395/4133/dynamic0015zr.th.jpg

voila cette page la est celle d’en tete…de la societe dynamic planning au bureau de mon partenaire japonais Hitoshi Reigning looney Corp., j’ai redemande hier a dynamic qu’il nous fax le document comme ca il ya ce qu’il faut dessus.

Il semble désormais que le fax en question soit bel et bien réel, ait bien été envoyé par Dynamic Planning, à tout le réseau de distribution. Dans ce contexte, la théorie du complot ourdi par une concurrence jalouse, avancée par Manga Distribution (voir plus bas), ne semble pas tenir… Il n’en reste pas moins que Manga Distribution peut tout à fait être de bonne foi dans cette affaire, mais il semble établi qu’il y a un réel problème autour de cette sortie de Goldorak en DVD…

NOTA : Je rappelle que concernant ce fax, son existence, son authenticité comme son inauthenticité, ne sauraient démontrer en aucun cas que Declic Images et/ou Manga Distribution ne possédent pas les droits.

Jammy ajoute quelques précisions:

Dynamnic Planning a envoyé plusieurs mails à la société Manga Distribution, ces courriers (ce meme fax donc) à titre d’information, preventif, si vous ne faites pas cela…voilà ce qui va se passer…
D’après les dires de la société Dynamic Planning, ce serait le bureau de Toei en France [Nota : voir plus haut] qui rentrerait en action au niveau juridique. Après ça…je pense que je ne pourrais pas avoir plus d’info… car cela va se passer entre avocat etc… Voilà les fans de goldo. j’ai fait le max pour vous donner des news de la source !

[UPDATE 30/08]High Dream tient à préciser que :

nous ici nous n’apportons que des information en provenance de Dynamic Planning, nous ne faisons en aucun cas le procès des sociétés MD ou DI, ceci étant de la responsabilité d’un juge. Le consommateur est libre lui d’acheter ou pas les DVD actuels.