Bande annonce d’Albator

juin 30th, 2010

[mise à jour] la vidéo a été retirée de YouTube, vous pourrez la voir chez Mata-web

Big Trak revient, mais plus si big que ça

juin 18th, 2010

Si comme moi vous avez connu ce fantastique jouet qu’était le Big Trak, sachez qu’il va faire son retour cet été. Il s’agit d’une espèce de tank intersidéral, dont les actions étaient programmable (à la manière d’une tortue pour ceux qui ont connu le Logo) : un pavé numérique sur son dos permettait de lui donner les instructions de sa mission : avance de 5 étapes, tourne à 90 degrés, tire 2 fois… Il figure en bonne place dans le livre Nos Jouets 70-80.

2

Une version miniaturisée, quasi-identique à l’original, est actuellement en cours de fabrication. Comme son grand frère qui disposait d’un chariot en option, ce Big Trak junior disposera d’accessoires tels qu’une caméra ou un lance-missiles, et sera disponible en juillet/août au prix de £29,99.

de2e_bigtrakjr_programmable_rover_ondesk

Les CosmoCats reviendront en 2011

juin 3rd, 2010

Dans un communiqué de presse, Warner Bos Animation vient d’annoncer avoir commencé la production sur une nouvelle série animée des CosmoCats (ThunderCats) pour Cartoon Network :

« En plus d’être la première série animée de Warner Bros Animation, ‘CosmoCats’ incarne notre incursion la plus ambitieuse dans le fantastique », a déclaré Sam Register, Vice-Président exécutif de WBA. « Le réalisme et le style visuel dynamique que nous avons accompli va emballer les téléspectateurs, et les super armes, véhicules et technologies devraient permettre à la série de plaire à une audience variée. »

La réinvention de la série digne du 21è siècle marque le début d’une collaboration créative entre WBA et Studio4°C, l’un des studios d’animation japonais les plus éclatants, qui a notamment signé « The Animatrix », « Gotham Knights », et « Halo Legends ». WBA travaille de manière rapprochée avec Studio4°C, en tirant parti de son expertise pour donner aux personnages de « Cosmocats » un nouveau look à la pointe tout en restant fidèle aux histoires et à la mythologie de la série orginale.

« Au Studio4°C nous sommes enthousiasmés de faire partie de ce partenariat créatif avec Warner Bros. Animation pour donner vie à « CosmoCats » », a indiqué Eiko Tanaka, PDG de Studio4°C. « Cette collaboration combine les forces de nos deux sociétés — une production à grande valeur ajoutée et une superbe écriture narrative — pour présenter à nouveau ce classique préféré des fans à une nouvelle audience. »

Rugissant à la vie à travers WBA et l’utilisation du Studio4°C de l’art de l’animation japonaise, les personnages de « CosmoCats » tels que Starlion, Mumm-Ra, Pantéro, Félibelle, et d’autres jailliront de l’écran avec des caractéristiques félines réalistes, qui étaient autrefois inconcevables pour leurs précédentes aventures.

Les nouveaux « CosmoCats » plairont aux téléspectateurs qui ont adoré les personnages toute leur vie tout comme aux plus jeunes qui ne connaissent pas encore la franchise. Une histoire captivante qui réunit épées, science, et d’impressionnantes et féroces batailles dont le plus grand enjeu sera la grande histoire d’origine qui mènera le Prince Starlion sur le trône — y compris ceux qui feront tout pour menacer son destin — et qui prendra une dimension épique dans cette nouvelle écriture acérée. Alors que les forces du bien et du mal s’affronteront dans la quête des légendaires Pierre du Pouvoir, Starlion et ses champions apprendront la valeur de la loyauté, de l’honneur, et de la mortalité dans chaque épisode.

Le producteur exécutif de « CosmoCats » est Sam Register (« Teen Titans », « Ben 10 », « Batman : l’Alliance des héros »), les producteurs sont Michael Jelenic (« Batman : l’Alliance des héros », Wonder Woman ») et Ethan Spaulding (« Avatar, Le Dernier Maître de l’Air »).

Rappelons également qu’un long métrage pour le cinéma est prévu depuis quelques temps, dont la sortie, initialement prévue cette année, a été reportée à 2012, en espérant que la fin du monde prévue la même année attendra. Espérons aussi que cette nouvelle série sera plus réussie que la précédente tentative de ramener les CosmoCats à la vie.

Et pour la madeleine :

Gold’Halák le grand

mai 13th, 2010

Les Québecois célèbrent le gardien de l’équipe de hockey sur glace de Montréal, Jaroslav Halák, avec un air connu…

Manga Distribution retire Hajime no ippo de la vente

avril 23rd, 2010

Le travail d’investigation d’Alex avait soulevé de nombreux points obscurs concernant l’édition de Hajime no ippo, NTV, son ayant-droit japonais, lui ayant confirmé que cette édition distribuée par Manga Distribution (mais sans éditeur officiel…) s’était fait sans son accord (lire : Déclic Images remet ça avec Hajime No Ippo !).

Bien que certains aient mis en doute les éléments soulevés par Alex, c’est Manga Distribution elle-même qui apporte une confirmation, alors qu’elle avait dans un premier temps réfuté d’un revers de la main ces arguments, puisque la société indique sur son site que le titre est retiré de la vente :

Hajime No Ippo - Edition Collector - VOSTFR_VF - Partie 1 - DVD Manga - Animation - Achat de DVD à petit prix

On ignore la nature du « problème contractuel » auquel on doit cette vente d’un éditeur « fantôme », mais le moins qu’on puisse dire c’est que Manga Distribution joue décidément de « malchance », toute avertie qu’elle fut par ses cruelles expériences passées. Cependant ce retrait est déjà un progrès par rapport au déroulement de l’affaire Goldorak, puisque loin de cesser la commercialisation des coffrets une fois la procédure lancée, Déclic Images et Manga Distribution avaient sorti le troisième et dernier coffret de la série entre les plaidoiries et la décision de première instance…

Quoi qu’il en soit, la société brignollaise ne change malgré tout pas ses vieilles habitudes, puisque selon Guillaume il serait toujours possible d’acheter la version collector de Hajime no ippo par téléphone, quoi qu’en dise le site… Là encore, une attitude déjà connue avec l’affaire Goldorak (avec refus de donner une facture, ou intitulé fallacieux en fonction des revendeurs…)

Gatchaman, le film qui ne sera pas

avril 23rd, 2010

Imagi, le studio hongkongais à qui l’on doit les longs métrages en images de synthèse TMNT et Astroboy, avait pour projet suivant de faire une adaptation du même tonneau de Gatchaman (plus connu sous nos latitudes sous le titre de La Bataille des Planètes, lire Et voici Gatchaman). Suite à l’échec commercial d’Astroboy, le studio a fermé ses portes le 7 février, et Gatchaman ne sortira donc pas. Une bande annonce, qui avait été présentée dans les différents salons et cercles professionnels, vient de faire surface sur YouTube, donnant un aperçu de ce qu’aurait pu être le film.

Gaiking : genèse d’un projet.

mars 29th, 2010

Jules Urbach est un ingénieur américain qui a réalisé l’un des tout premiers jeux sur CD-Rom, Hell Cab, à l’aide de Macromedia Director alors qu’il n’a que 18 ans. En 1998, il fonde la société 3D Groove, qui propose une extension permettant à Director d’afficher de la 3D. C’est à cette époque que je le rencontre, étant moi-même développeur sur Director, et que nous nous lions d’amitié. Il m’apprend qu’il a passé son enfance en France jusqu’à l’âge de 9 ans, mais il est resté suffisamment longtemps pour être touché sévèrement par le virus de la japanime : Goldorak, Albator, Capitaine Flam… Il rêve de faire un jeu basé sur le robot géant.

Je le tiens régulièrement informé des nouveautés qui continuent d’arriver en France au sujet des héros de notre enfance, et naturellement de l’affaire des DVD contrefaits. Il poursuit son petit bonhomme de chemin en mettant au point un moteur 3D temps réel révolutionnaire, Otoy, qui lui ouvrira les portes d’Hollywood : l’industrie du cinéma s’avère très intéressée.

C’est dans ce contexte qu’il fait par la suite l’acquisition de la société LightStage, qui détient un procédé de motion capture révolutionnaire. Celui-ci lui vaudra d’ailleurs un oscar pour les effets des films l’Etrange histoire de Benjamin Button et Avatar. Jules n’oublie pas ses rêves, et, fort de prestigieux contacts à Hollywood tout prêts à lui prêter main forte, décide de se lancer dans un film autour des héros de son enfance.

Reste l’épineuse question des droits. Etant donné mes contacts avec les avocats français de Toei Animation, et à l’occasion de son passage en France en septembre 2006, je lui propose d’organiser une rencontre au cabinet Bataillon & Associés afin qu’il leur expose son projet et qu’ils discutent d’un moyen d’obtenir les droits. Jules obtient ses entrées chez Toei Animation, mais la piste s’avérera stérile. Il finira par arriver à ses fins avec l’aide de Dark Horse Comics, et son projet commence modestement : il s’agit de réaliser un court métrage en 3D de 7 minutes pour Bandai, autour des robots de la série Chogokin (importée par Mattel dans le reste du monde).

Jules montre son projet aux réalisateurs David Fincher (Se7en, Fight Club, Zodiac…) et James Cameron, qui travaillent ensemble à un remake du film d’animation culte Métal Hurlant de 1981, basé sur la non moins culte revue de SF française du même nom. Ils sont tellement enthousiasmés qu’ils décident d’ajouter le projet de Jules à leur film.

Le projet a pris de l’ampleur, et s’est fait remarquer. Jules a fini par obtenir les droits pour faire un long métrage autour des licences Gaiking et Shogun Warriors. Ca ne vous rappelle rien? C’est le nom que la société Mattel a donné à une gamme de jouets à la fin des années 70. On y trouve pêle-mêle et parmi tant d’autres Daimos, Gaiking, Godzilla, Mazinger Z, Raydeen, et… Goldorak. Marvel Comics lancera une série de magazines sur la licence aux USA, qui verront des crossovers improbables entre robots japonais et super-héros américains.

Goldorakbox

Jules trouve un réalisateur : Matthew Gratzner. Il s’agira de son premier film, mais l’homme a un prestigieux curriculum vitae puisqu’il a réalisé les effets spéciaux de films tels que The Dark Knight, Iron Man, Superman Returns, ou encore Alien: Resurrection. Et son expérience ne sera pas de trop car ils comptent CONSTRUIRE LES ROBOTS A L’ECHELLE UN. Ils seront ensuite scannés en pleine résolution pour être animés par ordinateur, et serviront également pour des prises de vues réelles.

Lors de l’Anime Fair de Tokyo, Toei Animation révèle l’existence du projet, conjointement à un autre long métrage en images de synthèse, cette fois consacré à Albator. Elle y présente les premières images du projet, en fait le travail de pré-production, et non ce qu’on verra dans le film.

Le film est financé et annoncé, rien ne peut plus s’opposer à sa sortie, prévue en 2012, après bien des atermoiements. C’est une joie et un soulagement de pouvoir vous parler aujourd’hui de ce projet de longue haleine. Les autres robots seront révélés lors de la Comic-Con qui se tiendra du 22 au 25 juillet à San Diego. Mais mon petit doigt me dit que ça devrait vous plaire…

Et bien sûr, vous devriez trouver quelques infos croustillantes sur ce blog dans les mois à venir ;¬)

Déclic Images remet ça avec Hajime No Ippo !

mars 7th, 2010

S’il y en a qui ont pu croire que l’affaire Goldorak était un « accident » ou une « erreur d’appréciation », que dire alors quand ça se reproduit ?

Selon MC Alex, dans une démonstration éloquente sur Mata-web, les DVD de Hajime No Ippo ont été commercialisés sans la moindre autorisation des ayants-droits, ce qui lui a été confirmé par NTV.

S’il y en a parmi vous qui voulaient encore croire à une hypothétique bonne foi de la part de Benjamin et Valérie Uzan (à commencer par leur loyal avocat), voilà qui devrait lever définitivement les derniers doutes.

A tous ceux qui tiennent à soutenir financièrement les auteurs et les éditeurs qui font honnêtement leur travail (car il y en a), vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Animusique : La voix française de Minas en interview

mars 3rd, 2010

Après les interviews de Daniel Gall et de Michel Barouille, Animusique a pu s’entretenir avec Paule Emanuelle :

Retrouvez la comédienne Paule EMANUELE (voix de Liz TAYLOR, Lauren BACALL, Shelley WINTERS, Minas/Goldorak, Mme LEGRAND et la Mère supérieure/Candy, Reine Sylvidra dans Albator 78, la Reine de coeur dans Alice au pays des merveilles de Disney), ce mercredi 03 mars à 18h (heure française donc comptez avec le décalage amis du Québec) sur Animusique, dans une interview donnée par elle, évoquant sa carrière, ainsi que la mémoire de son regretté mari, le talentueux Jean-Claude MICHEL (voix de Minos/Goldorak, narrateur de Spectreman, Transformers et voix d’acteurs comme Sean CONNERY, Clint EASTWOOD, Charlton ESTON, Leslie NIELSEN).
Rediffusions le mercredi 03 mars à 22h & 0h00, jeudi 04 mars à 14h30, vendredi 05 mars à 10h30, samedi 06 mars à 15h30, dimanche 07 mars à 20h30 et lundi 10 mars à 07h00.

Pas de jalouse

janvier 29th, 2010

La décision de la requête en interprétation est arrivée (voir Dernier soubresauts de la procédure), et clarifie les quelques points de la décision en appel de renvoi qui étaient demeurés obscurs.

Manga Distribution et Déclic Images sont ainsi condamnées à verser chacune 2,4 millions d’euros, et les DVD litigieux seront détruits à leur frais. Reste à voir si les sociétés décident de se pourvoir face à cette interprétation qui leur est défavorable.

Télécharger la décision